Author: Antonin Mayran

Usage du conflit israelo-palestinien par Patrick Jarry : une instrumentalisation de trop !

Dans un tract, Madame Boudjemai et Monsieur Jarry font parler « l’ambassadeur de Palestine » a des fins politiques. Non seulement je doute que l’homme lui-même apprécie d’être utilisé de la sorte, mais je dénonce surtout l’usage électoral de ce conflit grave, sensible et douloureux.

Une nouvelle fois, le maire de Nanterre instrumentalise le conflit israélo-palestinien dans un but électoraliste.
Une nouvelle fois, il tente d’utiliser ce sujet pour s’attirer des sympathies qu’il ne parvient pas à obtenir autrement.
Une nouvelle fois, je répète que ce sujet n’est pas celui de l’élection.

Notre sujet, c’est de savoir comment faire pour assurer une meilleure école, un meilleur emploi, une meilleure sécurité et tout simplement une meilleure vie, ici, dans nos quartiers, dans notre circonscription. Et là dessus, Madame Boudjemai et Monsieur Jarry sont beaucoup moins bavards.

Camille Bedin

Donnons une vraie audace réformatrice à ce nouveau Gouvernement !

UN NOUVEAU GOUVERNEMENT

Le gouvernement a été nommé aujourd’hui. Une grande partie de ses membres sont des experts, reconnus pour leur compétence. C’est certainement un atout et, comme je crois que la dimension politique ne disparaît jamais, j’espère que ce ne sera pas une faiblesse.

Parmi eux, il y a des gens que j’ai eu la chance de croiser longuement dans mon parcours. Jean-Michel Blanquer, d’abord : je me félicite de sa nomination à l’Education nationale. Nous avons partagé des combats pour l’éducation prioritaire, notamment. Comme par le passé, je le soutiendrai à chaque fois qu’il voudra réformer l’Ecole pour promouvoir le mérite et l’égalité des chances pour tous.

Comme par le passé, je dirai aussi mes désaccords quand il y en aura.

Bruno Le Maire a aussi choisi de rejoindre l’exécutif. Je le connais, le respecte et l’apprécie : en 2014, il était venu me soutenir pour l’élection municipale.

Je ne partage cependant pas sa décision, pour une raison simple : je crois que le programme d’Emmanuel Macron n’est pas à la hauteur des enjeux sur les sujets économiques.

SOUTENIR TOUS LES BONS PROJETS, SANS CHANGER DE CONVICTIONS !

La politique constructive que je défends, c’est de défendre ses idées avec conviction, pour améliorer les projets, contester ceux qu’on estime néfastes, et soutenir ceux qui vont dans le bon sens. Ne jamais renoncer.

Je ne m’oppose pas aux personnes, mais je débats des projets : à droite, j’ai maintes fois plaidé pour des réformes ambitieuses, notamment sur les questions d’éducation et d’égalité des chances (on me l’a souvent reproché) ; aujourd’hui, je ne suis pas convaincue de l’ambition réformatrice du Président de la République ; peu importe que ceux qui la mettent en œuvre viennent de la droite, du centre ou de la gauche.

EN JUIN, VOTEZ POUR LA REFORME

Les élections législatives donnent l’opportunité de préciser la ligne politique que nous souhaitons.

Certains voudront défendre un programme social-démocrate, dans la lignée de ce qu’avait entamé Manuel Valls. Ce n’est pas mon choix.

Je crois qu’il faut défendre un vrai sursaut réformateur, ambitieux, non pour amender le système, mais le réformer.  Qu’il faut s’attaquer à la dépense publique avec courage, qu’il faut réduire les impôts (et non augmenter la CSG !), qu’il faut dynamiser notre économie et refonder notre système social. Pour cette raison, je défends le projet Les Républicains et j’appelle tous ceux qui sont de cet avis à voter pour lui.

Donnons au premier ministre la majorité de droite dont il a besoin pour être audacieux !

REACTION DE CAMILLE BEDIN A LA NOMINATION D’EDOUARD PHILIPPE

Je souhaite adresser mes félicitations républicaines à Edouard Philippe, député-maire LR du Havre et désormais Premier ministre de la France. Je lui souhaite de réussir dans sa mission : il en va du succès de notre pays.

Convaincue, hier comme aujourd’hui, que le programme d’Emmanuel Macron n’est malheureusement pas à la hauteur des enjeux, je souhaite la victoire de la droite et du centre aux élections législatives de juin, pour que le Gouvernement ait l’énergie et le courage de réformer en profondeur.

FORTS DE NOS VALEURS, CONSTRUISONS L’AVENIR

Je n’aurai de cesse, avec ma liberté de parole, la force de mes convictions et de mes valeurs, de pousser tout ce qui ira en faveur du redressement de notre pays. Je n’aurai de cesse de déployer toute mon énergie pour que ce Président venu de la gauche entende la voix d’une réforme ambitieuse venue de droite. Lire la suite…

Un double historique pour Nanterre 92

Bravo à toute l’équipe de basket de Nanterre pour sa victoire en Finale de la FIBA Europe Cup remportée 82 à 79 face à l’Elan Chalon.

Après avoir remporté la Coupe de France samedi, Nanterre 92 récidive avec un titre européen face à l’Elan Chalon, à domicile, au Palais des Sports de Nanterre. Il s’agit du 2e titre européen, après l’EuroChallenge en 2015.

Cette épopée est d’autant plus admirable que l’équipe n’a jamais mis de côté ou oublié ses valeurs : l’humilité, le courage, la cohésion, la solidarité.

Le département des Hauts-de-Seine adopte un programme d’insertion et de retour à l’emploi

Le 31 mars 2017, le Conseil départemental des Hauts-de-Seine a adopté le Programme départemental d’insertion et de retour à l’emploi (PDI-RE) pour 2017. Ce programme a pour objectif l’accès et le retour à l’emploi durable. Il est financé à hauteur de 9,5 millions d’euros par le département des Hauts-de-Seine.

En 2016, il avait permis la création de 2560 retours à l’emploi.

Pour l’année 2017, voici quelques exemples d’actions du PDI-RE :

  • Un coaching vers l’emploi destiné aux nouveaux arrivants dans le RSA pour permettre un retour à l’emploi dans les 6 mois. En 2016, cette action avait ramené vers l’emploi 48% des personnes accompagnées.
  • L’accompagnement au permis de conduire et à l’emploi pour une centaine de bénéficiaires du RSA.
  • La coopération avec Pôle Emploi sur l’accompagnement global qui s’appuie sur un accompagnement en binôme par un travailleur social du Département et un conseiller emploi du Pôle emploi. 1 573 personnes en ont bénéficié depuis juin 2015.

La Seine musicale ouvre ses portes samedi 22 avril.

 

Un auditorium de 1150 places, une salle de spectacle de 5000 places, un pôle de répétition et d’enregistrement et plus de 7200 m² de lieux de réception, de commerces et de jardin : voilà ce qu’est devenue l’île Seguin !

Porté par Patrick Devedjian et par le département des Hauts-de-Seine, ce projet a pour but de rendre la culture accessible au plus grand nombre dans un univers architectural grandiose.

Je vous invite tous à assister, le 22 avril, au départ d’une formidable aventure culturelle pour tous les habitants des Hauts-de-Seine.

La Seine musicale constitue une véritable ambition culturelle, populaire et prestigieuse, qui ira du Classique au Pop (de Bob Dylan à la Maîtrise lyrique des Hauts-de-Seine en passant par de l’électro).

Seul le Projet de la Droite et du Centre aidera les Français

Jamais dans l’histoire de la Ve République nous n’avons vécu une élection présidentielle dont la qualité de débat public est aussi affligeante.

Alors que notre pays subit une crise économique et sociale majeure qui touche tous les secteurs et toutes les activités, il est en passe de vivre une crise politique, si nous ne réagissons pas.

Le seul débat qui vaille doit être sur le projet. Or seul le réformisme radical de François Fillon est capable de redresser le pays face aux populismes. Et c’est la seule chose qui devrait l’emporter dans notre choix !

Car François Fillon n’a comme adversaires que des populismes :

  • Le populisme des extrêmes, extrêmes de droite et de gauche, qui veut replier la France sur elle-même, ruinant l’économie française et affirmant que taper du poing sur la table nous rendra plus fort ;
  • Le populisme mou de ceux qui flattent les électorats avec le sourire, comme si rien n’était grave, un coup à droite, un coup à gauche, du moment que cela rapporte des voix, sans aucun cap permettant de relever notre pays.

L’élection présidentielle, avant d’être le choix d’un homme ou d’une femme, constitue le choix d’un responsable, capable de réformer et de diriger le pays avec ténacité et détermination, en résistant aux immobilismes et à tous ceux qui veulent bloquer le pays.

Ne nous laissons pas voler cette élection et faisons le choix du seul programme possible qui redonnera du pouvoir d’achat aux Français, de l’air à nos entrepreneurs, de la compétitivité à nos entreprises, du travail à tous les actifs et un avenir meilleur pour nos enfants !

Retrouvez ici le projet de François Fillon.

Journée internationale de la femme : 8 Mars 2017

Dans le cadre de la journée internationale de la femme, j’étais samedi 11 mars à Suresnes dans le cadre du forum pour les droits des femmes avec Christian Dupuy et de nombreux élus et amis de Suresnes.

A travers mon mandat d’élue locale, je constate qu’il existe de vraies injustices, de salaire par exemple, mais aussi et surtout de traitement, de respect et de vision : la vision que portent des hommes sur les femmes et pire encore, celle que portent des femmes sur elles-mêmes qui, souvent se sous-estiment.

J’ai toujours fait mien ce combat pour que l’on ait enfin une égalité hommes-femmes réelle et totale. Néanmoins, égalité ne signifie pas uniformité !

Mais, je le crois pour le voir souvent : ce sont les femmes qui, calmement mais résolument, changeront le monde !