Nanterre et Hauts-de-Seine

Nassera HAMZA comme suppléante pour les législatives !

Chers amis,

Ma suppléante pour les législatives sera Nassera Hamza, Adjointe au Maire de Suresnes en charge de la Famille et de la Petite enfance.

J’en suis très contente : Nassera a 46 ans, est jeune maman, psychologue, et représentera avec moi une forme de renouvellement.

Son parcours et sa vision de l’engagement correspondent, je crois parfaitement, à l’état d’esprit de notre équipe : passionnée, ayant pour cœur l’égalité des chances, l’avenir de nos enfants et l’amour de notre pays et de notre République.

Je vous invite à lire sa bio ci-dessous !

Camille Bedin

 

 


« J’ai un DESS de psychologie clinique et pathologique, j’ai exercé pendant 20 ans le métier de psychologue clinicienne avant d’occuper en septembre dernier un poste de chef de service territorial de protection maternelle et infantile au département des Hauts de Seine. 
Je suis adjointe au Maire de Suresnes, en charge de la Petite enfance, de la Famille et de la politique de santé.
J’ai toujours été passionnée par la Politique : je suis née en France, en Seine St-Denis, il y a 46 ans, de parents immigrés algériens. Mes parents nous ont toujours enseigné, avec mes frères et sœurs, le respect de nos origines mais aussi l’amour de la France : cette France généreuse, humaniste, tolérante, mais aussi exigeante par ses valeurs fortes et universalistes. Cette France ne ressemble en rien, ni à la culture honteuse d’elle-même que propose Emmanuel Macron, ni à la République que voudrait incarner Marine Le Pen, repliée sur elle-même et vivant dans la peur de ce qui l’entoure.
J’ai un petit garçon de 13 mois que j’ai attendu plusieurs années. La vie réserve toujours de belles surprises quand on croit en elle. 
Je m’engage aujourd’hui auprès de Camille Bedin comme suppléante, parce que la France a d’autant plus besoin, pour être redressée, d’une femme combative, intelligente, jeune, qui parle vrai et connaît bien le terrain. 
Elle a une force de vie et une énergie qui va nous faire gagner la circonscription de Suresnes-Nanterre.« 

Lettre de candidature – Législatives 2017

Chers Suresnois,
Chers Nanterriens,
En juin prochain, vous élirez vos représentants à l’Assemblée nationale pour cinq ans.
Je suis candidate pour devenir votre Députée.
L’enjeu de 2017 est décisif. Nous avons à faire un choix de société pour rendre à la France son rang et son destin.
Mon choix, c’est la modernisation profonde de notre pays.
Mon objectif, c’est une société dans laquelle chacun peut réussir par son travail.
Mon engagement, c’est la République.
Pour réussir, libérons enfin les Français par :
  • une école qui récompense le travail et valorise tous les talents – il n’y a pas de liberté sans éducation ! Il n’y a pas de République sans mérite.
  • un Etat plus souple et moins dépensier. Mais plus fort ! L’Etat doit être efficace, au service de la sécurité, la justice et la protection de nos valeurs. La République est respectée lorsqu’elle est inébranlable.
  • une économie libérée. Moins de contraintes, c’est plus d’emplois. La fiscalité n’est pas là pour punir. La République est unie lorsqu’elle récompense le travail.
  • un modèle de solidarité rénové. L’Etat-Providence ne protège plus les plus fragiles. La République est efficace si elle est solidaire.
Salariée dans une entreprise, maman de deux enfants, je veux le meilleur pour nos jeunes.
Fondatrice d’associations pour la réussite scolaire et élue de la Droite et du Centre de Nanterre et Suresnes, je ne connais que le pouvoir de l’écoute, de l’engagement et de la volonté.
La France changera si nous nous y engageons. J’y consacrerai toute mon énergie.
Je vous propose de le faire avec moi.
Bien sincèrement
Camille BEDIN

NE NOUS LAISSONS PAS CONFISQUER LE DÉBAT DÉMOCRATIQUE : FAISONS CAMPAGNE POUR NOTRE PAYS

Chers amis,

Notre campagne pour l’élection présidentielle a connu un temps difficile, depuis les éléments publiés par le Canard enchaîné concernant François Fillon.

Les réactions ont été vives. Comme une grande partie d’entre vous, nous avons été déstabilisés. Comme vous, nous nous serions bien passés de ce moment de crise ! Comme vous, nous nous sommes interrogés.

Je veux maintenant vous dire pourquoi nous soutiendrons François Fillon jusqu’au boutjusqu’àla victoire.

Nous ne pouvons pas nous laisser confisquer le débat démocratique. 

Les éléments livrés à tambours battants par la Justice et les médias, dans un scénario parfaitement huilé qui n’a pourtant pas abouti à la mise en examen, ne doivent plus nous empêcher de parler des vrais sujets : le bilan calamiteux de François Hollande et l’avenir de la France.

2017 est une année décisive pour notre pays.

La France, dont la situation économique et sociale est devenue dramatique, ne sortira de la crise profonde dans laquelle elle est que grâce au programme défendu par François Fillon, la modernisation profonde de notre pays :

  • un Etat plus agile et moins lourd, mais plus fort ! concentré sur la sécurité, la justice et la protection de nos intérêts ;
  • une République inébranlable sur ses valeurs, qui permette à chacun de réussir par son mérite ;
  • une économie libérée : moins de contraintes, c’est plus d’emploi et d’innovation !
  • un modèle de solidarité rénové, qui prenne vraiment soin des plus fragiles et réinsère par le travail.

François Fillon porte le projet qui permettra de redresser le pays, pour nous, pour nos enfants. Il est le seul ! Personne d’autre ne propose de transformations à la hauteur des enjeux.

Marine Le Pen, c’est Jean-Luc Mélenchon version féminine, la sortie de l’euro en plus ! Les deux nous proposent la ruine du pays !

Emmanuel Macron, c’est la continuité du flou et de l’indécision de François Hollande, la majorité parlementaire en moins….

Ici, dans notre circonscription de Nanterre et Suresnes, nous avons une chance historique de l’emporter : je suis candidate pour devenir votre Députée et participer avec vous à la relève de notre pays. 

Alors ne nous laissons pas avoir. Ne nous laissons pas faire.

Une campagne électorale n’est jamais facile.

Pour faire gagner notre programme, nous devons nous réapproprier notre propre campagne, nous devons être forts et unis.

J’ai besoin que nous soyons solides et rassemblés, j’ai besoin de votre soutien.

Comptez sur ma loyauté et ma détermination pour accomplir cette campagne avec vous, et gagner !

Camille Bedin

Lettre départementale – Hiver 2016/2017

Chers amis,
voici le sommaire de ma traditionnelle lettre départementale pour cet hiver 2016-2017 :

  • Actualités sur le CASH : « je demande la fin des restructurations »
  • Actualités sur les collèges de Nanterre, en particulier Evariste Galois
  • Actualités sur le conseil municipal du 31/01/2017 : débat d’orientations budgétaires
  • Brèves : la vidéoprotection dans la cité du Vieux-Pont ; le succès de la cérémonie des voeux
  • Réactions sur les banlieues
  • Actus en photos
  • Médias
  • Premier forum des métiers Nanterre-La Défense pour les collégiens de Nanterre

Vous pouvez la retrouver en intégralité en PDF sur ce lien : télécharger ici

Communiqué de Camille BEDIN concernant l’Hôpital de Nanterre

Camille BEDIN souhaite la suspension des restructurations de l’hôpital de Nanterre afin de dégager un projet médical durable pour le territoire

Nanterre, 21 février 2017 – L’hôpital de Nanterre connaît depuis de nombreuses années une situation difficile, que la direction et les personnels affrontent avec un dévouement exemplaire. La restructuration de l’établissement est nécessaire pour garantir des soins de qualité pour tous, notamment pour les habitants du bassin de Nanterre qui en ont particulièrement besoin. Malheureusement, la méthode qui a été mise en œuvre n’a pas encore permis de dégager une feuille de route claire et partagée.

Dans ce contexte, suite aux derniers Conseils d’administration du Centre d’accueil et de soins hospitaliers de Nanterre (Cash) et à des échanges avec le Directeur général de l’Agence Régionale de Santé (ARS) et le Président du Conseil d’administration, Préfet de Police, Camille BEDIN, représentante du Conseil départemental au Conseil d’administration, propose une solution en trois points, dans un courrier parvenu au Préfet de police lundi 20 février, pour l’avenir de l’hôpital :

  • La suspension des restructurations : elle permettrait de garantir à court et moyen terme le périmètre actuel de l’offre – et notamment l’activité du service de cardiologie – dans l’attente d’une vision partagée et claire du projet de l’établissement ;
  • La stabilisation du projet médical de l’hôpital : le projet médical, une fois adopté, ne doit plus pouvoir être remis en cause année après année. Il doit porter une ambition partagée, formalisée et prenant toute sa place dans le nouveau projet régional de santé (PRS 2018- 2022), justement actuellement en discussion ;
  • L’approfondissement des coopérations territoriales : Il faut continuer d’ancrer notre établissement dans son territoire, à la fois en s’engageant davantage au sein du GHT et en définissant, dans un climat apaisé et respectueux, des modalités de travail et de partenariat équitables avec l’AP-HP et l’Hôpital Louis Mourier.

 

Cette solution de suspension et de stabilisation de la situation doit permettre de retrouver, à l’horizon 2018, une feuille de route claire pour l’hôpital de Nanterre, qui lui permette de reprendre toute sa place sur son territoire.

Afin de parvenir à ce résultat, Camille BEDIN a exprimé son souhait, lors des 3 derniers Conseils d’administration depuis l’été 2016, de pouvoir recevoir, en Conseil d’administration :

  • La direction de l’ARS : celle-ci doit pouvoir partager avec le Conseil sa vision pour l’hôpital de Nanterre dans le cadre de l’offre territoriale de santé (et du schéma régional) ;
  • La direction du Groupe Hospitalo-universitaire Paris Nord Val de Seine : celui-ci doit aussi pouvoir exprimer sa vision territoriale de coopération entre les hôpitaux Louis Mourier de Colombes et Max Fourestier de Nanterre.

 

Camille BEDIN
Représentante du Conseil départemental des Hauts-de-Seine au Conseil d’Administration du CASH de Nanterre
Conseillère départementale des Hauts-de-Seine
Conseillère municipale de Nanterre

Affaire Théo : rien ne justifie la violence, les casseurs ne sont solidaires de rien ni de personne

La solidarité avec Theo a suscité une émotion légitime et une colère compréhensible.
Je l’ai dit. Je persiste. Elle ne justifie aucune forme de violence.
Les casseurs ne sont solidaires de rien, ni de personne. Ils portent atteinte à notre vie commune et, avant tout, à la tranquillité et sécurité des habitants des quartiers.
A Nanterre, comme ailleurs, l’ordre républicain doit prévaloir.
J’en appelle au Maire de Nanterre et au Ministre de l’Intérieur pour que soient garantis ces principes républicains.

Soirée « crêpes » pour la Chandeleur à Suresnes

Chers amis,
J’étais hier ce soir à la soirée crêpes organisée par Christian Dupuy et les élus de Suresnes, et en présence de Roger Karoutchi.
J’ai réaffirmé mon souhait de redonner un nouveau souffle à notre circonscription.
Nous avons également pu annoncer le ralliement de l’UDI à ma candidature et je remercie d’avance tous les militants de la droite et du centre , de Suresnes et de Nanterre qui se joindront à nous pour faire de 2017 l’année de la relève !

Belle soirée

#Camille2017 #Nanterre #Suresnes

 

 

Mes voeux pour l’hôpital Max Fourestier de Nanterre


J’étais jeudi aux voeux du personnel du Cash, l’hôpital Max Fourestier à Nanterre.
J’ai fait part de mon souhait pour l’hôpital : je veux que sa situation soit stabilisée et clarifiée ; et pour cela, il faut qu’il y ait concertation et explication avec les partenaires du territoire.
Je souhaite que l’Agence régionale de santé et l’AP-HP clarifient leurs positions dans les prochaines semaines, devant le Conseil d’administration et devant les personnels.
Les acteurs concernés par l’avenir de l’hôpital savent qu’ils peuvent compter sur ma détermination, au sein du Conseil d’administration : en 2017, l’hôpital doit survivre, et il réussira son pari de devenir un hôpital de qualité et de proximité.

Retrouvez ici l’article du Parisien du 26 janvier 2017.

« Je suis candidate aux législatives pour Nanterre et Suresnes »

Chers amis,
Je suis fière de vous annoncer officiellement ma candidature pour les élections législatives de juin prochain.
2017 doit être l’année de la relève pour notre circonscription.

Merci à tous pour votre soutien actuel et à venir ! Je compte sur vous tous.
Vous pouvez compter sur ma détermination pour redonner un souffle nouveau à notre circonscription de Nanterre et Suresnes !

Voeux – Plus de 300 personnes pour faire de 2017 l’année de la relève !

Merci aux plus de 300 personnes venues assister à mes voeux pour l’année 2017 !
Je suis fière d’être votre candidate pour les élections législatives de juin prochain à Nanterre et Suresnes.
Merci à tous les élus des Hauts-de-Seine de leur présence et de leur soutien.
Quelle ambiance pour démarrer 2017, l’année de la relève !

#Camille2017

1er Forum des Métiers Nanterre-La Défense

Je me réjouis de cet événement qui rapproche les collégiens et lycéens de Nanterre des entreprises de La Défense !
Une belle initiative portée par les Collèges de Nanterre avec l’appui financier et le soutien total du Conseil départemental des Hauts de Seine, l’accueil de l’Université de Paris Nanterre et l’aide de l’Education Nationale, Defacto, la Ville et la CCI !

Retour en images sur ce 1er jour (forum et Conférence sur les Métiers de demain : digital, finance, environnement…) qui est déjà un beau succès!