Nanterre

Usage du conflit israelo-palestinien par Patrick Jarry : une instrumentalisation de trop !

Dans un tract, Madame Boudjemai et Monsieur Jarry font parler « l’ambassadeur de Palestine » a des fins politiques. Non seulement je doute que l’homme lui-même apprécie d’être utilisé de la sorte, mais je dénonce surtout l’usage électoral de ce conflit grave, sensible et douloureux.

Une nouvelle fois, le maire de Nanterre instrumentalise le conflit israélo-palestinien dans un but électoraliste.
Une nouvelle fois, il tente d’utiliser ce sujet pour s’attirer des sympathies qu’il ne parvient pas à obtenir autrement.
Une nouvelle fois, je répète que ce sujet n’est pas celui de l’élection.

Notre sujet, c’est de savoir comment faire pour assurer une meilleure école, un meilleur emploi, une meilleure sécurité et tout simplement une meilleure vie, ici, dans nos quartiers, dans notre circonscription. Et là dessus, Madame Boudjemai et Monsieur Jarry sont beaucoup moins bavards.

Camille Bedin

INVITATION – Lancement campagne législative ce vendredi avec Valérie Pécresse

Chers amis,

J’ai le plaisir de vous inviter au lancement de notre campagne pour les élections législatives des 11 et 18 juin prochains,
ce vendredi 12 mai à 19h à la Salle des Fêtes de la Mairie de Suresnes (2 rue Carnot).

Valérie Pécresse, présidente de la Région Ile-de-France, nous fera l’honneur d’être présente pour cette réunion publique, en présence également de Christian Dupuy, Maire de Suresnes et Président de notre Comité de Soutien.

En espérant vous voir très nombreux ce vendredi !

 

Journée internationale de la femme : 8 Mars 2017

Dans le cadre de la journée internationale de la femme, j’étais samedi 11 mars à Suresnes dans le cadre du forum pour les droits des femmes avec Christian Dupuy et de nombreux élus et amis de Suresnes.

A travers mon mandat d’élue locale, je constate qu’il existe de vraies injustices, de salaire par exemple, mais aussi et surtout de traitement, de respect et de vision : la vision que portent des hommes sur les femmes et pire encore, celle que portent des femmes sur elles-mêmes qui, souvent se sous-estiment.

J’ai toujours fait mien ce combat pour que l’on ait enfin une égalité hommes-femmes réelle et totale. Néanmoins, égalité ne signifie pas uniformité !

Mais, je le crois pour le voir souvent : ce sont les femmes qui, calmement mais résolument, changeront le monde !

Lettre de candidature – Législatives 2017

Chers Suresnois,
Chers Nanterriens,
En juin prochain, vous élirez vos représentants à l’Assemblée nationale pour cinq ans.
Je suis candidate pour devenir votre Députée.
L’enjeu de 2017 est décisif. Nous avons à faire un choix de société pour rendre à la France son rang et son destin.
Mon choix, c’est la modernisation profonde de notre pays.
Mon objectif, c’est une société dans laquelle chacun peut réussir par son travail.
Mon engagement, c’est la République.
Pour réussir, libérons enfin les Français par :
  • une école qui récompense le travail et valorise tous les talents – il n’y a pas de liberté sans éducation ! Il n’y a pas de République sans mérite.
  • un Etat plus souple et moins dépensier. Mais plus fort ! L’Etat doit être efficace, au service de la sécurité, la justice et la protection de nos valeurs. La République est respectée lorsqu’elle est inébranlable.
  • une économie libérée. Moins de contraintes, c’est plus d’emplois. La fiscalité n’est pas là pour punir. La République est unie lorsqu’elle récompense le travail.
  • un modèle de solidarité rénové. L’Etat-Providence ne protège plus les plus fragiles. La République est efficace si elle est solidaire.
Salariée dans une entreprise, maman de deux enfants, je veux le meilleur pour nos jeunes.
Fondatrice d’associations pour la réussite scolaire et élue de la Droite et du Centre de Nanterre et Suresnes, je ne connais que le pouvoir de l’écoute, de l’engagement et de la volonté.
La France changera si nous nous y engageons. J’y consacrerai toute mon énergie.
Je vous propose de le faire avec moi.
Bien sincèrement
Camille BEDIN

Communiqué de presse – Conseil municipal de Nanterre 28.02.2017

Camille Bedin, présidente du groupe LR-UDI-DVD, dénonce l’augmentation des impôts locaux et demande un référendum d’initiative locale pour une police municipale 

Lors du Conseil municipal réuni ce mardi 28 février à Nanterre, Camille Bedin a notamment développé deux points :

1/ Avec son groupe, elle s’oppose à une logique politique qui privilégie l’augmentation des impôts (taxe d’habitation et taxe foncière) à l’efficacité de la dépense publique.

Camille Bedin souligne que « c’est le même problème à Nanterre que dans notre pays : les gens sont prêts à payer des impôts, s’ils savent à quoi ça sert ! Or, à Nanterre, on subit la double peine : on paie des impôts d’un côté, et on a aucune amélioration de notre qualité de vie de l’autre« .

2/ Parmi les demandes faites, Camille Bedin a demandé solennellement au Maire que la Ville organise un référendum d’initiative local sur la création d’une police municipale.

Cette police municipale de proximité est le premier maillon d’une chaîne de sécurité indispensable, qui doit aller de la police municipale jusqu’à la police nationale (en passant par le renforcement des moyens de la Justice et de la gradation des sanctions). « Nous souhaitons que cette police municipale soit armée et équipée d’un réseau de vidéoprotection effectif« , dans tous les quartiers de la Ville. Camille Bedin a rappelé à cet effet que le Maire de Sarcelles avait, sur le même sujet, obtenu des résultats extrêmement favorables, y compris sur une police municipale armée, notamment dans les quartiers où l’insécurité est la plus importante.

Camille Bedin
@CamilleBedinwww.nanterre-ensemble.fr

NE NOUS LAISSONS PAS CONFISQUER LE DÉBAT DÉMOCRATIQUE : FAISONS CAMPAGNE POUR NOTRE PAYS

Chers amis,

Notre campagne pour l’élection présidentielle a connu un temps difficile, depuis les éléments publiés par le Canard enchaîné concernant François Fillon.

Les réactions ont été vives. Comme une grande partie d’entre vous, nous avons été déstabilisés. Comme vous, nous nous serions bien passés de ce moment de crise ! Comme vous, nous nous sommes interrogés.

Je veux maintenant vous dire pourquoi nous soutiendrons François Fillon jusqu’au boutjusqu’àla victoire.

Nous ne pouvons pas nous laisser confisquer le débat démocratique. 

Les éléments livrés à tambours battants par la Justice et les médias, dans un scénario parfaitement huilé qui n’a pourtant pas abouti à la mise en examen, ne doivent plus nous empêcher de parler des vrais sujets : le bilan calamiteux de François Hollande et l’avenir de la France.

2017 est une année décisive pour notre pays.

La France, dont la situation économique et sociale est devenue dramatique, ne sortira de la crise profonde dans laquelle elle est que grâce au programme défendu par François Fillon, la modernisation profonde de notre pays :

  • un Etat plus agile et moins lourd, mais plus fort ! concentré sur la sécurité, la justice et la protection de nos intérêts ;
  • une République inébranlable sur ses valeurs, qui permette à chacun de réussir par son mérite ;
  • une économie libérée : moins de contraintes, c’est plus d’emploi et d’innovation !
  • un modèle de solidarité rénové, qui prenne vraiment soin des plus fragiles et réinsère par le travail.

François Fillon porte le projet qui permettra de redresser le pays, pour nous, pour nos enfants. Il est le seul ! Personne d’autre ne propose de transformations à la hauteur des enjeux.

Marine Le Pen, c’est Jean-Luc Mélenchon version féminine, la sortie de l’euro en plus ! Les deux nous proposent la ruine du pays !

Emmanuel Macron, c’est la continuité du flou et de l’indécision de François Hollande, la majorité parlementaire en moins….

Ici, dans notre circonscription de Nanterre et Suresnes, nous avons une chance historique de l’emporter : je suis candidate pour devenir votre Députée et participer avec vous à la relève de notre pays. 

Alors ne nous laissons pas avoir. Ne nous laissons pas faire.

Une campagne électorale n’est jamais facile.

Pour faire gagner notre programme, nous devons nous réapproprier notre propre campagne, nous devons être forts et unis.

J’ai besoin que nous soyons solides et rassemblés, j’ai besoin de votre soutien.

Comptez sur ma loyauté et ma détermination pour accomplir cette campagne avec vous, et gagner !

Camille Bedin